Norme

Dans le cadre d'une évaluation à référence normative, la démarche d'interprétation est effectuée en situant les résultats individuels (des scores par exemple) par rapport à une norme statistique. Cette norme est généralement définie à partir de la distribution des résultats obtenus par un ensemble d'individus (par exemple les élèves qui appartiennent à une même classe, à un même établissement, à une même cohorte). Les appréciations individuelles sont alors déterminées avant tout par la position (relative) que chacun occupe au sein de cette distribution.
Un cas typique d'évaluation à référence normative est celui qui consiste à partager la distribution en un certain nombre de catégories (neuf par exemple si on a recours à la méthodes des stanines), et à établir une correspondance entre ces catégories et un ensemble d'appréciations: par exemple une "note" allant de 1 à 6, de A (excellent) à F (insuffisant), etc. Plusieurs procédures permettent de réaliser ce type d'opération. Elles donnent lieu à un nombre plus ou moins élevé de catégories (deux au minimum lorsqu'il s'agit uniquement de distinguer les réussites des échecs) et font appel, suivant les cas, à des règles de partition différentes (catégories qui comprennent toutes le même nombre d'individus ou qui présentent toutes la même "étendue" par exemple).


Voir également: normative (évaluation à référence ...) et étalonnage.  

 

 

 

 

 

powered by /boomerang