Normative (évaluation à référence ...)

Démarche d'interprétation des résultats d'une évaluation où l'attribution d'appréciations se fait par référence à une norme statistique. Cette norme est généralement définie par la distribution des résultats qui caractérise un ensemble d'individus (par exemple les élèves qui appartiennent à une même classe, à un même établissement, à une même cohorte). Les appréciations individuelles sont alors déterminées avant tout par la position (relative) que chacun occupe au sein de cette distribution.
Un cas typique d'évaluation à référence normative est celui qui consiste à partager la distribution en un certain nombre de catégories (neuf par exemple si on a recours à la méthodes des stanines), et à établir une correspondance entre ces catégories et un ensemble d'appréciations: par exemple une "note" allant de 1 à 6, de A (excellent) à F (insuffisant), etc.
La forme de la loi normale a souvent été prise comme modèle caractéristique d'une distribution de résultats, partant du principe que, dans une population donnée, les résultats extrêmes (très élevés ou très faibles) sont rares, tandis que ces résultats deviennent d'autant plus fréquents qu'on se rapproche de la moyenne (centre de la distribution et point de "densité" maximum).
Les procédés de ce type ont été fréquemment critiqués au cours des 30 dernières années. Ils semblent toutefois inévitables, au moins en partie, dans des situations de concours, d'orientation, de sélection ou d'admission, notamment lorsque le nombre de places disponibles est limité ("nombre clos").  

 

 

 

 

 

powered by /boomerang