Les logiciels d’apprentissage ne datent pas d’hier !

Atelier présenté par l'IRDP et Claude-Alain Rudolf, Office de l’informatique scolaire et de l’organisation (Neuchâtel)

Dès les années 1980, les premiers logiciels d'apprentissage ont commencé à voir le jour et leur nombre n’a cessé de croître depuis. Internet regorge désormais d'une multitude de ressources numériques pour toutes les disciplines scolaires. L’accès à ces ressources à visées éducatives et leur utilisation tend à se généraliser, tant dans des contextes privés, scolaires que professionnels.

Des ressources numériques variées

Parfois gratuites, parfois payantes et à valeur pédagogique variable, des ressources numériques sont produites par divers acteurs : offices fédéraux, départements cantonaux de l'instruction publique, éditeurs et entreprises privés, organisations non gouvernementales ou internationales, fondations et associations... Elles revêtent en outre différentes formes : documents textuels, vidéos, sites web, exercices interactifs, jeux éducatifs, applications…

Invitant à une diversification des pratiques pédagogiques, l'utilisation de ces espaces et ressources numériques vise, notamment, à développer un enseignement permettant de répondre à l'hétérogénéité des élèves. Choisir des ressources pertinentes demeure toutefois complexe et une sélection critériée est généralement opérée au sein des départements de l'instruction publique cantonaux, ainsi qu’au niveau de la Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP).

Pour les enseignants

Une fois sélectionnées, les ressources numériques sont généralement mises à disposition des enseignant·e·s par l'intermédiaire de plateformes pédagogiques qui ont été développées dans tous les cantons latins, ainsi que par la CIIP (voir ci-dessous). 

Au niveau cantonal, les plateformes revêtent des formes et des fonctions variées. Certaines tendent à devenir l'interface de communication privilégiée entre les multiples acteurs de l'École : élèves et parents, enseignant·e·s, directions, départements de l'instruction publique… Ainsi, au-delà de ressources pédagogiques, on y trouve de plus en plus fréquemment des actualités, des informations administratives, des espaces personnels et des espaces de collaboration. Les établissements scolaires développent aussi régulièrement des sites internet propres, qui permettent de communiquer des informations plus ciblées, en particulier en lien au fonctionnement de l’école et d’activités particulières y étant organisées.

Au niveau romand, la Plateforme du Plan d'études romand  (PER) et des moyens d'enseignement romands (MER) s’adresse prioritairement aux enseignants et leur permet d'accéder à des commentaires didactiques associés aux MER, de disposer des versions numériques des ouvrages, ainsi qu'à de nombreuses ressources complémentaires. Mentionnons également que la nouvelle plateforme ESPER offrira progressivement l'accès à tous les MER dans des formats Web, avec un espace dans lequel il est possible de récupérer, modifier ou créer des contenus personnalisés.

Au niveau national, les ressources sélectionnées ou développées par des institutions partenaires identifiées dans le domaine de l’éducation sont généralement déposées dans la base de données de la Bibliothèque scolaire numérique (BSN). La BSN est gérée par Educa, l’agence nationale spécialisée en technologies de l'information et de la communication (TIC) et éducation.

Pour les élèves

Concernant les élèves, le Plan d’action en faveur de l'éducation numérique adopté par l’Assemblée plénière de la CIIP en 2018, ainsi que le PER-Education numérique en cours de rédaction, indiquent notamment que l’utilisation d’environnements numériques de travail par les élèves devrait désormais se déployer. Plusieurs cantons ont par ailleurs déjà développé des plateformes destinées aux élèves, avec des contenus, fonctionnalités et usages variables.

En vue d'une intégration du numérique dans les MER, une réflexion est en outre amorcée sur la complémentarité des supports papier et numérique à la CIIP. Afin d’assurer une plus-value pédagogique de la mise à disposition d’activités et espaces numériques de travail pour les élèves, il s’agira en particulier de définir les formats et fonctionnalités les plus pertinents pour mener certains apprentissages, en particulier selon l’âge et les disciplines.

Principales plateformes de ressources pédagogiques latines

 

Pour aller plus loin

Publications de l'IRDP

Baron, Georges-Louis, Bruillard, Eric & Pochon, Luc-Olivier. (2009). Enjeux didactiques de l'informatique et de ses outils : vingt ans après : regards sur un cheminement. In G.-L. Baron, E. Bruillard & L.-O. Pochon (dirs), Informatique et progiciels en éducation et en formation : continuités et perspectives (pp. 9-17). Lyon : INRP.

Baron, Georges-Louis, Bruillard, Eric & Pochon, Luc-Olivier (dirs). (2009). Informatique et progiciels en éducation et en formation : continuités et perspectives. Lyon : INRP. (Technologies nouvelles et éducation). 337 p. 

Conférence des directeurs/directrices de centres de développement scolaire et de recherche en éducation (CODICRE/SR/Ti). (1997). Informatique. Le Point sur la recherche, janvier, 8 p.

Pochon, Luc-Olivier. (1996). L'ordinateur à l'école : 10 ans d'expériences : l'informatique à l'école secondaire dans le canton de Neuchâtel. Neuchâtel : IRDP : ODRP. (Recherches 96.105). 38 p.

Pochon, Luc-Olivier et al. (1995). Informatique scolaire : 10 ans d'expériences : étude exploratoire des effets de l'introduction de l'ordinateur à l'école obligatoire. Neuchâtel : IRDP 

 

 

Stand et animation présentés dans le cadre du 50e anniversaire de l'IRDP sur la thématique "La diversité: un défi pour l'école, une question pour la recherche" (19-20 septembre 2019). 

powered by /boomerang
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok