Critères de la recherche
Affiner les résultats
Thématiques
Structure et organisation (422)
Plans d'études (64)
Moyens d'enseignement (83)
Evaluation (178)
Langues (510)
Mathématiques (123)
MITIC (215)
Personnel enseignant (73)
Autre personnel scolaire (7)
Effectifs scolaires (13)
Orientation / Transition (30)
Pédagogie spécialisée (21)
Politique éducative / monitorage (120)
Recherche en éducation (63)
Autre (225)
Types de document
Articles (1068)
Informations-indicateurs (49)
Ouvrages (98)
Périodiques (38)
Projets de recherche (16)
Rapports de recherche (187)
Années
de à

Élèves de l'Espace romand de la formation

Sous-titreAnnée scolaire 2017-2018
Année de début2017
Année de fin2018
Définition

La statistique des élèves de l'Espace romand de la formation recense les élèves de l'enseignement romand, qui englobe toutes les classes de cet espace dont l'enseignement se fait en français. Les classes bilingues (dans lesquelles une des langues d'enseignement est le français) sont également inclues dans l'enseignement romand. Font partie de ce relevé uniquement les élèves de la scolarité obligatoire, écoles publiques.

Élèves étrangers : ce sont les élèves qui ne possèdent pas la nationalité suisse. Selon l'Office fédéral de la statistique, « une personne qui, en plus de la nationalité suisse, détient une autre nationalité (double national) est considéré comme suisse».

Pédagogie spécialisée :

Un élève suit un enseignement ordinaire (qui englobe la majorité des élèves) ou un enseignement adapté à ses besoins (une partie de l'enseignement est adaptée à ses besoins particuliers ou l'essentiel de l'enseignement est adapté à ses besoins particuliers).

Les élèves avec besoins éducatifs particuliers sont intégrés dans des classes ordinaires, des classes spéciales ou des écoles spécialisées. Deux types de mesures caractérisent ces élèves : des mesures ordinaires et des mesures renforcées. À noter que les mesures renforcées concernent à la fois les élèves de l’enseignement spécialisé et les élèves de l’enseignement ordinaire qui bénéficient d'au moins une mesure renforcée.

Pour le calcul des effectifs des élèves bénéficiant des mesures renforcées, sont appliquées les définitions ci-dessous de l’Office fédéral de la statistique (OFS) adaptées à l’enseignement romand (en utilisant donc la nomenclature romande cycle 1, 2 et 3 au lieu de la nomenclature suisse).

« Les mesures de pédagogie spécialisée permettent de mettre en évidence les élèves ayant des besoins éducatifs particuliers et pour lesquels des mesures ordinaires ou renforcées sont prises dans des classes ordinaires ou dans des classes spéciales. » Les élèves des écoles spécialisées « sont considérés comme bénéficiant d’office de mesures de pédagogie spécialisée renforcées. » (OFS)

« Une mesure renforcée concerne l’élève individuellement; elle existe uniquement lorsqu’une procédure d’évaluation standardisée (PES) ou une procédure similaire pour la détermination des besoins individuels a été effectuée et qu’une décision d’attribution de mesures susceptible de faire l’objet d’un recours a été prise et ordonnée par l’autorité compétente. La livraison d’informations concernant les mesures renforcées dispensées dans les écoles ordinaires, classes spéciales comprises, est obligatoire. » (OFS)

Mesures ordinaires : « Selon le concordat sur la pédagogie spécialisée, les cantons mettent en place encore d’autres mesures pour aider les élèves ayant des besoins spécifiques sans nécessité d’une procédure lourde et à long terme. L’offre de base en pédagogie spécialisée comprend, entre autres, le conseil et le soutien, l’éducation précoce spécialisée, la logopédie et la psychomotricité, ainsi que la prise en charge des transports nécessaires entre le domicile et l’établissement scolaire et/ou le lieu de thérapie […]. Les mesures ordinaires ou offre de base varient au cours du temps et sont attribuées parfois à un élève, parfois à un petit groupe ou à toute une classe. L’attribution à un élève particulier est souvent difficile. » (OFS)

Type d'enseignement des élèves avec besoins éducatifs particuliers fréquentant une classe ordinaire : « Pour les élèves de la pédagogie spécialisée qui sont intégrés dans une classe ordinaire, le type d’enseignement correspond aux types d’enseignement cantonaux définis pour les classes ordinaires. Le type d’enseignement utilisé correspondra ainsi le plus souvent au type d’enseignement des autres élèves de la classe. » (OFS)

« Une classe spéciale est une classe d'une école ordinaire comprenant généralement des élèves qui souffrent de difficultés légères d'apprentissage et/ou de troubles légers du comportement et qui ont besoin d'un soutien particulier. On considère comme une classe un groupe d’élèves qui suivent dans la plupart des branches un enseignement dispensé pour l'essentiel collectivement (aspect organisationnel). Les cantons utilisent différents termes pour désigner les classes spéciales (classes à effectif réduit par ex.). On distingue la classe du groupe d’apprentissage, lequel propose un enseignement commun dans certaines branches seulement ou pour un soutien spécifique. » La nomenclature utilisée par l'OFS prévoit trois catégories de classes spéciales, « qui font l'objet d'un relevé par degré de formation. Les classes d'introduction sont prévues pour le passage du degré préscolaire au degré primaire. Elles visent à préparer les enfants qui ne remplissent pas toutes les exigences requises pour l'école ordinaire. Le programme d’enseignement de la première année primaire y est réparti sur deux ans. Au terme de ces deux ans, l'élève commence la deuxième année primaire. La classe préparatoire est aussi une classe d'introduction. Les enfants qui manquent de maturité peuvent y suivre une année d'enseignement préparatoire séparé avant d'entrer en première année primaire de l'école ordinaire. Le but principal des classes pour les élèves de langue étrangère est de donner à ces derniers des connaissances suffisantes dans la langue d'enseignement pour qu'ils puissent suivre le programme d'une classe régulière. Les autres classes spéciales englobent toutes les autres formes de classes spéciales, comme celles qui regroupent des élèves souffrant de troubles de l'apprentissage ou de troubles du comportement. » À noter que la catégorie « autres classes » inclut par exemple les classes-atelier, les regroupements spécialisés, les classes intégrées, etc.

« Pour les élèves en classe spéciale, c’est une nomenclature nationale qui est utilisée. Elle permet de distinguer les élèves selon trois catégories de classes (classe d’introduction, classe pour élèves de langue étrangère, autre classe) et selon les degrés de formation » (OFS).

La nomenclature utilisée par l'OFS prévoit les classes spéciales suivantes : classes pour élèves de langue étrangère (degré primaire 1-2), autres classes spéciales (degré primaire 1-2), classe d'introduction (degré primaire 3-8), classes pour élèves de langue étrangère (degré primaire 3-8), autres classes spéciales (degré primaire 3-8), classes pour élèves de langue étrangère (degré secondaire I, années 9-11), autres classes spéciales (degré secondaire I, années 9-11).

« Une école spécialisée est un établissement de la scolarité obligatoire qui dispense un enseignement adapté à différentes formes de handicaps ou à des élèves connaissant de grandes difficultés d’apprentissage ou de graves troubles du comportement. L’attribution à une école spécialisée est généralement soumise à une procédure cantonale d’autorisation. Elle peut par ailleurs être combinée avec une offre d’hébergement institutionnalisé ou d’encadrement dans des structures journalières. Pour identifier les écoles spécialisées, l'OFS s'appuie sur la liste gérée avec les cantons dans le BUR-SCHUL. » (OFS)

« Pour les élèves en écoles spécialisées, c’est une nomenclature nationale qui est utilisée. Elle permet de distinguer le type de programme dont les élèves bénéficient (selon les handicaps) ainsi que les degrés de formation. » (OFS)

Pour les définitions de l'OFS de : « Élèves étrangers», « Mesures de pédagogie spécialisée», « Élèves fréquentant une classe spéciale» et « Élèves fréquentant une école spécialisée», voir également le document Statistique des élèves et étudiants (SDL). Manuel technique pour le relevé 2017/18, mars 2017.

Commentaire général

Les définitions sur l'ERF ont été proposées par l'Institut de recherche et de documentation pédagogique (IRDP) à Neuchâtel, ensuite discutées et remaniées au cours de l'année 2017 dans le cadre de l'Accord-cadre de coopération (du 17.11.2016) entre : l'IRDP, le Service de la recherche en éducation – État de Genève (SRED) et l'Unité de recherche pour le pilotage des systèmes pédagogiques du canton de Vaud (URSP).

Élèves de l'Espace romand de la formation

Effectif des élèves de l'Espace romand de la formation (écoles ordinaires publiques) - année scolaire 2017-2018
VD 85'210 FR 29'914 -fr FR-all NE 19'245 BE 9'805 -fr BE-all JU 8'044 VS 27'162 -fr VS-all GE 48'118
CantonValeurLien
BE9'805
FR29'914
GE48'118
JU8'044
NE19'245
VS27'162
VD85'210
Source : Services cantonaux responsables de la collecte des données ; Réalisation : IRDP

Remarques :

Jours de référence de la collecte des données : BE-fr : 15.09.2017, FR-fr : 2.11.2017, GE : 31.12.2017, JU : 15.11.2017, NE : 15.10.2017, VS- fr : 29.05.2018, VD : 1.10.2017.

Notes :

Complément d'information pour BE-fr :

BE-fr

Cycle 1 (1-4)

Cycle 2 (5-8) 

Cycle 3 (9-11)

Total

Nombre d'élèves dont:

3 578

3 638

2 589 

9 805 

classes d'introduction sur deux ans

 45

0

0

45

classes de soutien

7

55

0

62

classes de soutien degré secondaire I

0

0

28

28 

cours intensifs régional plus (CIR+)

0

0

0

0

élèves soumis à un plan d'études étranger

68

45 

 23

136

 

VD : Les effectifs ne comprennent pas les élèves des classes de raccordement (comme par le passé), ni les élèves bénéficiant de mesures renforcées, ni ceux des classes spéciales.

Réalisation de la carte : Institut de recherche et de documentation pédagogique/Unité de recherche Sociologie, statistique et monitorage de l’éducation (2018).

 

Les informations correspondantes par cycle sont contenues dans le dossier Statistiques de l'Espace romand de la formation 2018.

 


Élèves étrangers de l'Espace romand de la formation

Pourcentage d'élèves étranges de l'Espace romand de la formation (écoles ordinaires publiques) - année scolaire 2017-2018
VD 32.1% FR 28.0% -fr FR-all NE 25.7% BE 28.6% -fr BE-all JU 12.5% VS 29.4% -fr VS-all GE 39.0%
CantonValeurLien
BE28.6%
FR28.0%
GE39.0%
JU12.5%
NE25.7%
VS29.4%
VD32.1%
Source : Services cantonaux responsables de la collecte des données ; Réalisation : IRDP

Remarques :

Les pourcentages dans la carte correspondent au pourcentage d’élèves étrangers quel que soit le degré d’enseignement, calculé par rapport au total des élèves.

Jours de référence de la collecte des données : BE-fr : 15.09.2017, FR-fr : 2.11.2017, GE : 31.12.2017, JU : 15.11.2017, NE : 15.10.2017, VS-fr : 29.05.2018, VD: 1.10.2017.

Réalisation de la carte : Institut de recherche et de documentation pédagogique/Unité de recherche Sociologie, statistique et monitorage de l’éducation (2018).

 

Les informations correspondantes par cycle sont contenues dans le dossier Statistiques de l'Espace romand de la formation 2018

Élèves de l'Espace romand de la formation bénéficiant de mesures renforcées

Effectifs des élèves de l'ERF bénéficiant des mesures renforcées par type de classe/école (écoles publiques) - année scolaire 2017-2018

Élèves bénéficiant de mesures renforcées, fréquentant une classe ordinaire (écoles publiques ordinaires) - année scolaire 2017-2018
VD 824 FR -fr FR-all NE 2'130 BE 424 -fr BE-all JU VS 128 -fr VS-all GE 3'020
CantonValeurLien
BE424
FR
GE3'020
JU
NE2'130
VS128
VD824
Source : Services cantonaux responsables de la collecte des données ; Réalisation : IRDP

Remarques :

Jours de référence de la collecte des données : BE-fr : 15.09.2017, FR-fr : 2.11.2017, GE : 31.12.2017, JU : 15.11.2017, NE : 15.10.2017, VS-fr : 31.05.2018, VD : 1.10.2017.

Notes :

(1)FR-fr : En attente des données.

(2) GE : Source SDL 2017-18 / État de Genève; les élèves qui fréquentent en parallèle une école/classe spécialisée et une classe ordinaire sont comptabilisés comme élèves de l'enseignement ordinaire bénéficiant d'une mesure renforcée. Les élèves fréquentant des institutions accueillant des élèves de tous âges (par exemple : CRER) ont été répartis dans les cycles en fonction de leur âge.

(3) JU : Il n'existe pas de statistique pour les mesures renforcées dans des classes ordinaires.

(4) NE : Les mesures de pédagogie spécialisée ordinaires et renforcées ne sont relevées que pour les élèves qui suivent un programme d’enseignement de l’école ordinaire, classes spéciales comprises.

Réalisation de la carte : Institut de recherche et de documentation pédagogique/Unité de recherche Sociologie, statistique et monitorage de l’éducation (2018).

 

Élèves bénéficiant de mesures renforcées, fréquentant une classe spéciale (écoles publiques ordinaires) - année scolaire 2017-2018
VD 1'993 FR -fr FR-all NE BE 135 -fr BE-all JU 301 VS 79 -fr VS-all GE 1'435
CantonValeurLien
BE135
FR
GE1'435
JU301
NE
VS79
VD1'993
Source : Services cantonaux responsables de la collecte des données ; Réalisation : IRDP

Remarques :

Les classes spéciales sont :  les classes d’introduction, les classes pour élèves de langue étrangère, anisi que d'autres classes spéciales.

Jours de référence de la collecte des données : BE-fr : 15.09.2017, FR-fr : 2.11.2017, GE : 31.12.2017, JU : 15.11.2017, NE : 15.10.2017, VS-fr : 31.05.2018, VD : 1.10.2017.

Notes :

(1)FR-fr :En attente des données.

(2) GE : Source SDL 2017-18 / État de Genève; les élèves qui fréquentent en parallèle une école/classe spécialisée et une classe ordinaire sont comptabilisés comme élèves de l'enseignement ordinaire bénéficiant d'une mesure renforcée. Les élèves fréquentant des institutions accueillant des élèves de tous âges (par exemple : CRER) ont été répartis dans les cycles en fonction de leur âge.

(3) NE : Les mesures de pédagogie spécialisée ordinaires et renforcées ne sont relevées que pour les élèves qui suivent un programme d’enseignement de l’école ordinaire, classes spéciales comprises (voir la carte précédente). C'est pourquoi il n'y a aucun élève en classe spéciale bénéficiant de mesures renforcées.

Réalisation de la carte: Institut de recherche et de documentation pédagogique/Unité de recherche Sociologie, statistique et monitorage de l’éducation (2018).

 

Élèves bénéficiant de mesures renforcées, fréquentant une école spécialisée (écoles publiques) - année scolaire 2017-2018
VD 1'585 FR -fr FR-all NE 423 BE 153 -fr BE-all JU 301 VS 76 -fr VS-all GE 924
CantonValeurLien
BE153
FR
GE924
JU301
NE423
VS76
VD1'585
Source : Services cantonaux responsables de la collecte des données ; Réalisation : IRDP

Remarques :

Jours de référence de la collecte des données : BE-fr : 15.09.2017, FR-fr : 2.11.2017, GE : 31.12.2017, JU : 15.11.2017, NE : 15.10.2017, VS-fr : 31.05.2018, VD : 1.10.2017.

Notes :

(1) FR-fr : En attente des données.

(2) GE : Source SDL 2017-18 / État de Genève; les élèves qui fréquentent en parallèle une école/classe spécialisée et une classe ordinaire sont comptabilisés comme élèves de l'enseignement ordinaire bénéficiant d'une mesure renforcée. Les élèves fréquentant des institutions accueillant des élèves de tous âges (par exemple: CRER) ont été répartis dans les cycles en fonction de leur âge.

(3) VD : Les effectifs des élèves fréquentant une école spécialisée concernent uniquement les élèves à 100% dans une institution et qui ne sont donc pas intégrés dans l’école ordinaire.

Réalisation de la carte : Institut de recherche et de documentation pédagogique/Unité de recherche Sociologie, statistique et monitorage de l’éducation (2018).

 

Les informations correspondantes par cycle sont contenues dans le dossier Statistiques de l'Espace romand de la formation 2018

Source : Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation (2018). L'éducation en Suisse - rapport 2018 (p.43) . Aarau : CSRE.

 

Dernière mise à jour02.07.2018 à 13:07
Ajouter à ma liste
powered by /boomerang