Critères de la recherche
Affiner les résultats
Thématiques
Structure et organisation (352)
Plans d'études (56)
Moyens d'enseignement (65)
Evaluation (159)
Langues (473)
Mathématiques (117)
MITIC (192)
Personnel enseignant (52)
Autre personnel scolaire (3)
Effectifs scolaires (1)
Orientation / Transition (37)
Pédagogie spécialisée (11)
Politique éducative / monitorage (113)
Recherche en éducation (60)
Autre (190)
Types de document
Articles (968)
Indicateurs (1)
Autre (3)
Ouvrages (93)
Périodiques (38)
Projets de recherche (15)
Rapports de recherche (182)
Années
de à

Vers un modèle de classification d'items en mathématiques

Année de début2012
Année de fin2016
Domaine / Axe de rechercheMathématiques, épreuves de référence
Equipe de rechercheShanoor Kassam, Diego Corti et Cristina Carulla

Unité Evaluation et épreuves de référence
RésuméCette recherche s'inscrit dans le contexte de réalisation du projet Epreuves romandes communes (EpRoCom) et de la création d'une banque d'items (PROSPER). Il vise à déterminer les objets du Plan d'études romand (PER) qui sont mesurés par les items d'évaluation en mathématiques des différents cantons et d’identifier les formes et structures d'items privilégiés. L'analyse de ces items doit permettre d'aboutir à la formalisation d'une grille de classification des items en mathématiques, dans la perspective de leur intégration dans une base de données informatique.
Description du projetEn référence à l'article 15 de la Convention scolaire romande et à l'instar des tests nationaux HarmoS, le projet Epreuves romandes communes (EpRoCom) vise notamment la création d'une banque d'items spécifiques pour la Suisse romande, compatibles avec le PER. Cette recherche fait suite aux travaux menés précédemment à l'IRDP et ayant abouti à la publication de différents rapports de recherche. Créer une banque d'items implique nécessairement de définir des catégories permettant de caractériser les items à des fins de classification. Dans la littérature, ces modèles d'analyse, de classification et/ou de caractérisation sont désignés par le terme "ontologie". Ainsi, les banques d'items, comme la plupart des systèmes de gestion de données, se basent généralement sur une ontologie. Ayant comme origine le concept de réseau sémantique, une ontologie vise à lier des items les uns aux autres dans un réseau "dont les sommets sont des concepts et les arêtes des relations" (Pochon, 2006). Un modèle de classification consiste donc à identifier des éléments caractéristiques des items pertinents puis à les mettre en lien afin d'obtenir une structure de classification cohérente.

Ce projet de recherche doit donner lieu à la publication d'un rapport final en décembre 2016.
Enjeux / Objectifs- Opérationnaliser une ontologie instrumentée de classification des tâches/épreuves reprenant la structure et la terminologie des objets du PER;
- préciser la diversité et la granularité des critères de classification pour réaliser des épreuves romandes « PER compatibles »;
- tester la classification d’items et d’épreuves et proposer des ajustements de l’ontologie en fonction des résultats ou par validation inter-juges.
MéthodologieNos analyses portent sur les épreuves cantonales de 8e année, seule année durant laquelle six des sept cantons romands organisent des épreuves dites communes – c'est-à-dire passées par l'ensemble des élèves dans le canton et contribuant généralement à l'orientation dans les filières ou niveaux du secondaire I. Les épreuves utilisées dans le processus de codage proviennent toutes de l’année scolaire 2013-2014.
Terrain de rechercheL'Espace romand de la formation
Degré(s)8e année
Personne(s) de contactShanoor Kassam : shanoor.kassam@irdp.ch / +41 32 889 86 47
Mots clésEpreuves romandes communes, items, mathématiques.
Dernière mise à jour22.09.2016 à 17:10
powered by /boomerang