La trace dans la formation et la recherche en éducation

12-13 septembre 2019, Colloque du CAHR 2019, HEP-BEJUNE, Delémont

Appel à communications.

Les traces en formation des enseignant·e·s permettent d’obtenir des informations sur le développement professionnel des étudiant·e·s et l’acquisition de compétences professionnelles (réflexivité, autonomie, autorégulation, autoformation, etc.) ainsi que sur le cheminement et les processus d’apprentissage. Avec les usages du numérique, comme le portfolio électronique, les forums de discussion, Google Drive et bien d’autres, les traces permettent l’accès à des corpus de données immenses. La trace générée dans les pratiques enseignantes selon sa nature, numérique ou non, peut devenir un matériau utile ou utilisable à la fois en formation et en recherche.  Mais quel est le statut de la trace recueillie au travers de divers dispositifs, et jusqu’à quel point l’analyse de cette trace peut-elle fonder une pratique de théorisation ancrée dans les pratiques quotidiennes des apprenant·e·s ?

Le colloque du CAHR 2019 propose d’aborder le sujet par le biais de trois axes de questionnement :

  1. Formes et types de traces dans les dispositifs de recherche en sciences de l’éducation
  2. Fonctions et statut de la trace dans les formations à l’enseignement, et plus généralement dans les instituts de formation
  3. Méthodologies des traitements des traces dans les recherches sur la formation et l’enseignement.

https://events.hep-bejune.ch/cahr2019

 

powered by /boomerang