Gouvernance et populisme éducatif en France : une approche sociologique

28 mars 2017, Conférence de Xavier Pons et débat, ILCF, Neuchâtel

Cette conférence, organisée par l'IRDP en partenariat avec l’Institut de psychologie et éducation de l’Université de Neuchâtel, présente une partie d’une recherche qualitative de quatre ans sur les modes de structuration du débat public en éducation en France. À partir de l’exemple de la lutte contre l’absentéisme scolaire, elle met en évidence que les transformations récentes de la gouvernance du système scolaire français – dans le sens d’un plus grand pilotage par les résultats par exemple – n’empêchent pas la coexistence d’un populisme éducatif sur certains sujets. Conformément à l’approche de sociologie de l’action publique à l’origine de cette recherche, ce populisme n’est pas uniquement envisagé comme la conséquence d’une stratégie de radicalisation de la part de certains responsables politiques, mais comme le résultat d’une configuration d’action publique d’ensemble qui favorise son essor, son effectivité et sa durabilité. Il est donc possible que ce populisme éducatif, dont nous synthétiserons les propriétés constitutives, ne soit pas qu’un phénomène transitoire et qu’il devienne une caractéristique durable de la gouvernance du système scolaire français.

/institut/gouvernance-populisme-educatif-france-approche-2217.html

powered by /boomerang