Modèles didactiques des genres textuels
Les modèles Mode d'emploi Notions clés Ressources complémentaires

Le conte merveilleux

Définition

Le conte merveilleux, ou conte de fées, est un récit fictionnel qui présente une série d'évènements causalement et temporellement liés se déroulant dans un monde où les éléments surnaturels ou magiques sont acceptés comme "normaux". La caractéristique la plus marquante du conte merveilleux est la présence de ces éléments surnaturels ou magiques, qui participent de la trame narrative. Le conte merveilleux a pour visée fondamentale de distraire, d’émouvoir, tout en transmettant des valeurs culturelles, philosophiques, morales.

Le conte merveilleux peut jouer un rôle dans la construction de la personnalité des jeunes enfants en les confrontant à des questions existentielles: apprentissage de l'indépendance, reconnaissance du bien et du mal, gestion des émotions, rapport à la mort, représentation de l'amour, recours à l’imagination et à l’intelligence, difficultés rencontrées au sein de la famille (rivalités familiales, abandon, séparations…).

Les histoires se déroulent dans un cadre narratif imaginaire et magique spatialement et temporellement peu défini. De là la formule introductive typique : Il était une fois… dans un pays lointain… Le conte merveilleux mobilise la plupart du temps des thèmes archétypaux (recherche du bonheur, de la liberté, de l’amour, du pouvoir, etc.) à connotation morale. Les personnages sont eux aussi souvent des archétypes, personnifiant les valeurs dichotomiques du bien et du mal et véhiculant des stéréotypes sociaux caractéristiques d'une époque, notamment relatifs aux rôles masculins et féminins ou aux statuts sociaux (prince charmant et courageux, sorcière laide et méchante, héroïne belle et fragile, etc.). 

Les personnages sont confrontés à une épreuve qui va être affrontée par l'engagement d'actions, d'une quête, en interaction avec un ou des élément(s) magique(s). Les lieux (le château, la forêt, etc.) et les objets (le miroir magique, la clé magique de Barbe bleue, etc.) portent souvent une charge symbolique. La ruse peut aussi jouer un rôle dans le déroulement des péripéties. 

La plupart des contes merveilleux ont une origine traditionnelle, populaire et font partie du patrimoine culturel d’une société. Ils ont généralement circulé d’abord oralement, avant d'être collectés et transcrits, et de devenir relativement fixes dans leur forme et leur contenu, constituant parfois des œuvres littéraires reconnues. En outre, de nombreux contes sont revisités, modernisés, voire parodiés.

Les contes merveilleux peuvent être dits (par exemple dans des soirées de contes) ou lus dans des ouvrages dédiés. Par ailleurs, ils sont souvent présentés aujourd'hui dans des formats diversifiés tels que le dessin animé, l'album, la BD, etc. Ces formats ne sont pas traités dans cette définition.


Situation dans le cadre général des genres textuels

Le conte merveilleux relève des "textes qui racontent" et partage plusieurs caractéristiques avec les autres genres de ce regroupement, notamment la présence d’une série d'évènements causa­lement et temporellement liés ainsi qu’une organisation suivant le schéma narratif.

D’un point de vue linguistique, le conte merveilleux recourt au système des temps du récit (à l'écrit, en général passé simple/imparfait; à l'oral, présent ou passé simple/imparfait ou passé composé/imparfait). Il est structuré notamment par des organisateurs temporels.

Par ailleurs, la structure narrative du conte merveilleux est souvent fortement canonique (schéma narratif) et les évènements présentés dans l'ordre chronologique.

Dans le conte merveilleux écrit, il y a généralement effacement du narrateur/de la narratrice. Toutefois, sa présence peut être marquée dans le conte merveilleux raconté oralement, en lien avec la performance publique (je vais vous raconter…).

Ce genre mobilise un vocabulaire en lien avec l'univers du merveilleux (fée, sorcière, magique, etc.).

Le conte merveilleux fait appel à des éléments magiques acceptés comme cohérentes dans l'histoire, contrairement au conte fantastique qui fait intervenir le surnaturel comme mise en doute de la cohérence du réel.

Schématisation

[Document à venir]

Dernière mise à jour: 15.11.2021 à 11:25
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok