La circulation des modèles didactiques dans les pratiques des enseignant.e.s débutant.e.s

8-9 octobre 2020, Colloque international, INSPE, Université de Poitiers

Lors des visites de professeurs stagiaires, les formatrices et formateurs de français retrouvent de manière régulière des dispositifs variés sous des dénominations telles que « Quoi de neuf », « dictée du jour », « phrase du jour », « écriture tâtonnée », « débat littéraire », « carnet de lecteur », « lecture découverte », « jogging d’écriture »... que nous désignons ici provisoirement sous l’étiquette de « pratiques récurrentes dans les classes ».

Ce colloque vise à interroger les origines de ces pratiques : leurs dénominations, les manières dont elles se transmettent, ce qu’elles recouvrent dans la réalité des classes, et en quoi elles relèvent de modèles historiquement construits. Il étudie donc les modes de circulation qui existent entre les « pratiques effectives de classes » (Carnus, Garcia-Debanc, Terrisse, 2008) des enseignant.e.s débutant.e.s et les modèles, théories, concepts, notions qui en seraient l’origine (Bishop, Cadet, 2015). Il privilégie l’analyse des pratiques initiales ordinaires, en interrogeant ce que mobilisent les enseignant.e.s débutant.e.s pour pouvoir agir en classe indépendamment de tout système d’ingénierie didactique.

http://www.reseau-espe.fr/recherche/colloques-seminaires/la-circulation-des-modeles-didactiques-dans-les-pratiques-des 

powered by /boomerang
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok