Nous avons lu ... l'article d'Andrea Bertschi-Kaufmann "Wieso die Literatur ins Klassenzimmer gehört"

dans la revue Buch&Maus, N° 2, 2017.

Les compétences en lecture constituent un facteur clé pour accéder aux apprentissages, car elles permettent de lire et de comprendre des textes dans les différents domaines disciplinaires. Dans ce sens, les résultats des enquêtes mesurant les compétences en lecture des élèves suscitent toujours un grand intérêt chez les politiciens, les médias, la société dans son ensemble. Le rapport à la lecture des élèves ne dépend cependant pas uniquement des apprentissages ainsi mesurés, mais également d'autres pratiques, parfois moins «mesurables» du point de vue de l'évaluation, telles que les expériences littéraires.

Dans l'article «Wieso die Literatur ins Klassenzimmer gehört», Andrea Bertschi-Kaufman explique pourquoi les expériences en rapport avec la littérature, la discussion de textes littéraires et la possibilité d'explorer les mondes fictifs constituent une partie importante de la tâche éducative.
Les expériences littéraires constituent une base pour développer l'intérêt des élèves pour la lecture. L'auteure argumente notamment que les textes littéraires rendent possible la découverte d'un langage différent de celui qu'on utilise dans la vie quotidienne. La littérature permet également au lecteur de se retrouver dans le texte, de découvrir des mondes éloignés et des pensées diverses ou encore de vivre des expériences uniques et même de «fuir» un moment la réalité, grâce à la fiction. En outre, la littérature nous permet de découvrir les savoirs, les traditions, les expériences des générations précédentes et les valeurs d'autres époques. Les enfants et les jeunes trouvent une connexion avec le passé, à travers les histoires «aus anderen Zeiten» ...

En faisant référence au domaine «Literatur im Fokus» du Lehrplan 21 (le plan d'études de Suisse alémanique), l'auteure nous rappelle, finalement, le rôle de l'école, qui consiste à amener les élèves à la lecture mais aussi à la découverte de la littérature.

 

Verónica Sánchez Abchi,
Chercheure IRDP

 

Bertschi-Kaufmann, A. (2017).  Wieso die Literatur ins Klassenzimmer gehört?. Buch und Maus 2.

 
Lire l'article  dans la revue Buch & Maus



 

powered by /boomerang