Théorie classique de la mesure

Développée en grande partie grâce aux travaux en psychométrie dès la première moitié du 20e siècle, la théorie classique de la mesure s'est constituée comme un ensemble de principes et de méthodes ayant pour but d'assurer aux opérations de mesure les qualités métriques et techniques indispensables. Dans ce cadre, ont été élaborées les notions d'objectivité, de validité et de fidélité (avec tous les aspects et les domaines que ces trois notions recouvrent). De nombreuses procédures et un vaste ensemble d'indices et de coefficients ont ainsi été mis au point, qui permettent d'évaluer différentes caractéristiques du dispositif utilisé.
Sauf celles qui sont explicitement attribuées soit à la théorie de la généralisabilité, soit à la théorie des réponses aux items (deux approches chronologiquement plus récentes), les démarches et les méthodes présentées ici constituent en grande partie l'héritage de la théorie classique de la mesure. Elles sont d'ailleurs encore très largement utilisées par les chercheurs et les évaluateurs en sciences humaines et sociales.

 

 

 

 

 

powered by /boomerang