Spearman-Brown

Lorsque l'on applique aux résultats fournis par un instrument d'évaluation ou de mesure la méthode "split-half" (ou méthode de bissection ), on peut montrer que le résultat obtenu (coefficient de corrélation entre deux sous-ensembles d'items) tend à sous-estimer la fidélité réelle de l'instrument dans son ensemble. La correction de Spearman-Brown permet d'évaluer la fidélité de l'instrument global à partir de la corrélation calculée entre deux de ces moitiés.
Pour obtenir cette estimation, on applique la formule suivante (où rX,Y est le coefficient de corrélation ( r de Bravais-Pearson ) calculé entre les deux moitiés d'items):   

 

 

 

 

 

 

 

powered by /boomerang