Critères de la recherche
Affiner les résultats
Thématiques
Structure et organisation (433)
Plans d'études (70)
Moyens d'enseignement (88)
Evaluation (188)
Langues (546)
Mathématiques (126)
MITIC (252)
Personnel enseignant (79)
Autre personnel scolaire (8)
Effectifs scolaires (15)
Orientation / Transition (32)
Pédagogie spécialisée (23)
Politique éducative / monitorage (128)
Recherche en éducation (67)
Autre (254)
Types de document
Articles (1184)
Informations-indicateurs (54)
Ouvrages (99)
Périodiques (37)
Projets de recherche (15)
Rapports de recherche (191)
Années
de à

Modèles structurels du degré secondaire I

Sous-titreAnnée scolaire 2018-2019
Année de début2018
Année de fin2019
Définition

En Suisse romande, l'organisation scolaire est définie par la Convention scolaire romande (art. 3, 4 et 5). Le degré secondaire I fait suite au degré primaire, dure trois ans et s'étend de la 9e à la 11e année de la scolarité obligatoire (schéma du système éducatif suisse).

Le degré secondaire I est bâti sur différents modèles définit par la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP) :

Modèle avec filières : La répartition des élèves en différentes filières se fait en fonction du niveau de leurs performances. Les élèves suivent l'enseignement dans des classes séparées et avec des plans d'études et moyens d'enseignements différents. Il existe en général deux à trois filières (quatre dans une minorité de cantons) dont les appellations diffèrent d'un canton à l'autre. La structure comportant deux filières distingue la filière à exigences élémentaires, avec le niveau d'exigence le plus bas, de celle à exigences élevées. La structure avec trois filières propose une filière à exigences élémentaires, une filière à exigences moyennes et enfin une dernière à exigences plus élevées.

Modèle coopératif : Le modèle coopératif repose sur une répartition des élèves dans les classes en fonction de leurs performances et avec des cours à niveaux différenciés. Les élèves sont répartis dans une classe de référence selon leur niveau de performance. Pour des disciplines données, les élèves assistent aux cours en groupes de niveaux différenciés selon les exigences (mélange des classes de référence).

Modèle intégré : Le modèle intégré est basé sur des classes de référence sans sélection. Les élèves de niveaux de performance différents fréquentent la même classe, le mélange est donc maintenu. Pour des disciplines bien précises, il y a des cours à niveaux différenciés selon les exigences.

Dernière mise à jour19.05.2020 à 11:13
Ajouter à ma liste
powered by /boomerang
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok