Docimologie

Présentée par les auteurs d'une certaine époque comme "la science" de l'évaluation (ou des examens), la docimologie est une discipline qui s'est développée dès le premier tiers du 20e siècle. Son objectif principal était de procéder à une étude systématique des pratiques d'examen et, plus généralement, d'évaluation (au sens scolaire du terme: évaluation des connaissances, des compétences). De nombreux travaux ont ainsi été réalisés, qui ont permis notamment de mettre en évidence le rôle et l'importance de différents facteurs pouvant affecter (souvent avec des conséquences négatives et/ou indésirables) les résultats de la démarche. Dans cette perspective, des études approfondies ont été menées concernant les modalités de notation, la variabilité inter- et intra-évaluateurs (observateurs ou correcteurs), le rôle que peut assumer le recours à tel ou tel autre dispositif (des questions ouvertes plutôt que des questions fermées par exemple), etc. Suite à ces travaux, un certain nombre de mesures ont pu être envisagées, afin d'éviter, ou de limiter, l'influence perturbatrice de certains facteurs.
Depuis un certain nombre d'années, et notamment depuis l'élargissement considérable qu'a connu la notion même d'évaluation pédagogique, le courant docimologique classique a perdu une (bonne) partie de son audience. Ce phénomène s'explique en partie par le fait que la docimologie a parfois adhéré de manière excessive à certains principes développés par les spécialistes de la psychométrie, et dont la pertinence en matière d'évaluation pédagogique n'est pas toujours évidente.
A l'heure actuelle, l'étude des problèmes et des questions qui concernent l'évaluation et la mesure en éducation semble avoir été prise en charge par une discipline relativement nouvelle, qui commence à être connue sous l'appellation d'édumétrie (mesure en éducation).

 

 

 

 

 

powered by /boomerang