Distracteur

Lorsque l'on rédige des questions fermées à choix multiple , l'énoncé de l'item est suivi par une série de réponses possibles, dont une est correcte et les autres ne le sont pas. Les options de réponse incorrectes sont désignées par le terme de distracteurs.
Si, dans le cadre d'une épreuve de connaissance ou d'un test d'aptitude par exemple, un item comporte k options de réponse (et donc k – 1 distracteurs), on souhaite en général que la proportion de choix dont fait l'objet chaque distracteur soit approximativement égale à [f / (k – 1)], où f est la proportion de réponses fausses à l'item considéré (par exemple 0.36 si 36 % des personnes interrogées fournissent une réponse incorrecte). Cette règle (tout comme la notion même de distracteur d'ailleurs) n'a évidemment aucun sens dans le cas d'items à choix multiple pour lesquels la distinction entre réponse correcte et réponses fausses n'est pas pertinente (échelle de motivation ou questionnaire d'opinion par exemple).

 

 

 

 

 

 

powered by /boomerang