Courbe caractéristique (d'un item)

La théorie des réponses aux items repose sur le postulat que la performance ou la réussite à un item peut être "expliquée" (en partie du moins) par une caractéristique de l'individu (sa compétence, son aptitude, son habileté, etc.). S'agissant d'un attribut non directement observable (ou mesurable), cette caractéristique est fréquemment désignée par le terme de trait latent et représentée par la lettre grecque q (thêta).
Dans ce cadre, la relation entre le trait latent et la performance (réussite à l'item) est exprimée par une fonction, appelée fonction caractéristique de l'item, et elle est représentée par une courbe: la courbe caractéristique de l'item (CCI). Cette courbe présente généralement la forme d'un S plus ou moins allongé et décrit le lien qui existe entre la situation des individus par rapport au trait latent considéré (leur niveau d'aptitude plus ou moins élevé par exemple) et la probabilité que ces individus ont de réussir l'item.

 

 

 

Le trait latent étant supposé normalement distribué au sein de la population, il est exprimé sur une échelle de scores z, dont les valeurs sont pratiquement comprises entre - 3 et +3 (distribution centrée et réduite).
L'étude de la courbe caractéristique de l'item permet de définir un ou plusieurs paramètres importants (modèles à un, deux ou trois paramètres), qui rendent compte de la relation entre trait latent et probabilité de réussite. Il s'agit notamment des paramètres de difficulté, de discrimination et, parfois, de pseudo-chance. 

 

 

 

 

 

powered by /boomerang