Critères de la recherche
Affiner les résultats
Thématiques
Structure et organisation (352)
Plans d'études (56)
Moyens d'enseignement (65)
Evaluation (159)
Langues (473)
Mathématiques (117)
MITIC (192)
Personnel enseignant (52)
Autre personnel scolaire (3)
Effectifs scolaires (1)
Orientation / Transition (37)
Pédagogie spécialisée (11)
Politique éducative / monitorage (113)
Recherche en éducation (60)
Autre (190)
Types de document
Articles (968)
Indicateurs (1)
Autre (3)
Ouvrages (93)
Périodiques (38)
Projets de recherche (15)
Rapports de recherche (182)
Années
de à

Expérience d'apprentissage bilingue précoce

Sous-titrerésultats des élèves de Monthey et de Sion à la fin de la 2e année primaire : année 1998/99
Auteur(s)Bregy, Anne-Lore, Brohy, Claudine & Fuchs, Gabriela
Année2000
Lieu et maison d'éditionNeuchâtel : IRDP
Collection00.3
Pagination44 p
PrixCHF 5.90
RésuméEn 1994/95, la commune de Sierre a expérimenté la première classe bilingue au degré enfantine du canton du Valais. L'année suivante, les communes de Monthey et Sion ont ouvert également des classes d'école enfantine bilingues. Dans ces classes bilingues, l'allemand est introduit comme deuxième langue d'enseignement dès l'âge de quatre ou cinq ans. Cet enseignement se poursuit au degré primaire et devrait continuer au degré secondaire I. A la fin de la 2e année primaire, c'est-à-dire après trois ou quatre années d'enseignement bilingue, les compétences en L1 et en L2 de ces enfants ont été évaluées. Les résultats démontrent que l'enseignement bilingue n'affecte pas l'apprentissage de la L1 et n'a pas d'incidences négatives sur les résultats scolaires. Ceci est également valable pour les élèves ayant certaines difficultés scolaires. L'étude de la production orale a permis de décrire et d'analyser le stade d'acquisition en L2 de quelques élèves. A la fin de la deuxième année primaire, les élèves des classes bilingues ont développé des compétences réceptives orales qui leur permettent de se familiariser avec des contenus nouveaux, adaptés à leur âge et à leur développement cognitif. Ils sont capables de réagir à des inputs linguistiques fournis par des intervenants autres que l'enseignant et à faire face à des situations de communication relativement complexes. Les réponses à un questionnaire adressé aux enfants attestent la motivation et l'attitude positive des enfants des classes bilingues envers la L2 et son apprentissage.
Norme APABregy, Anne-Lore, Brohy, Claudine & Fuchs, Gabriela. (2000). Expérience d'apprentissage bilingue précoce : résultats des élèves de Monthey et de Sion à la fin de la 2e année primaire : année 1998/99. Neuchâtel : IRDP. (00.3). 44 p.
Télécharger le fichier PDF Commander le document
powered by /boomerang