Ma liste
Critères de la recherche
Affiner les résultats
Thématiques
Structure et organisation (426)
Plans d'études (76)
Moyens d'enseignement (94)
Evaluation (199)
Langues (572)
Mathématiques (129)
MITIC (303)
Personnel enseignant (86)
Autre personnel scolaire (7)
Effectifs scolaires (13)
Orientation / Transition (36)
Pédagogie spécialisée (20)
Politique éducative / monitorage (176)
Recherche en éducation (73)
Autre (307)
Types de document
Articles (1324)
Informations-indicateurs (40)
Ouvrages (101)
Périodiques (40)
Projets de recherche (19)
Rapports de recherche (234)
Années
de à

L'évaluation de la compréhension de l'écrit chez des élèves de 10 à 15 ans en français langue première: étude des dimensions qui caractérisent les tâches évaluatives dans l'estimation de leur difficulté

Année de début2019
Année de fin2025
StatutEn cours
Domaine / Axe de recherche

Évaluation des apprentissages, didactique du français langue première, compréhension de l'écrit

Equipe de recherche

Murielle Roth

Direction de thèse : Lucie Mottier Lopez, FPSE, Université de Genève

Résumé

Dans cette thèse de doctorat, nous nous intéressons aux tâches (texte et questions) qui sont proposées aux élèves de 8e année en français pour évaluer leurs connaissances et leurs compétences en compréhension de l'écrit. Après avoir estimé la difficulté à priori de deux tâches en compréhension de l'écrit à l'aide d'un outil de la recherche, nous les ferons passer auprès de 8 classes de 7e et 8e années. Ensuite, il s'agira de comprendre et d'expliquer les différences observées entre l'analyse à priori et les résultats des élèves. Ainsi, le projet vise à mieux comprendre ce qui peut rendre difficile une tâche évaluative en compréhension de l'écrit pour des élèves. Il envisage également de proposer une procédure d'analyse de la difficulté des tâches qui pourrait devenir un outil au service des enseignant.es. Celui-ci leur permettrait d'estimer à priori les éléments qui pourraient rendre les tâches évaluatives plus difficiles que souhaité et ainsi de les modifier en conséquence avant leur passation en classe.

Cadre institutionnel

L’IRPD soutient cette thèse de doctorat dont la réalisation s'inscrit dans le cadre du mandat de prestations de l'institut.

Description du projet

Notre objet de recherche est « l'évaluation de la compréhension de l'écrit en français langue première ». Il se situe à la croisée des théories de l'évaluation et des théories de la didactique du français langue première.

Ce travail s'inscrit dans un projet plus large qui vise à mettre à disposition des enseignant.es romand.es des exemples de tâches évaluatives en français et en mathématique, fondés sur les objectifs du Plan d'études romand (PER). Dans ce cadre-là, une réflexion didactique – en lien avec le PER – est menée. Elle a notamment conduit à s’interroger sur les paramètres qui définissent les tâches évaluatives, en particulier pour la compréhension de l’écrit en français, et comment ceux-ci peuvent rendre les tâches plus difficiles que souhaité. Dans une analyse approfondie, Sánchez Abchi et al. (2016) apportent une première contribution en sélectionnant, à partir d’une revue de la littérature, trois paramètres entrant dans la composition des tâches évaluatives (le contenu, l’enveloppe : formulation de la consigne, format des questions…, et le texte) et proposent une procédure et un outil, à priori, pour estimer le niveau de difficulté de chacun des paramètres définis pour la tâche évaluative en compréhension de l'écrit. Dans une deuxième étude, nous avons pu démontrer que l'outil peut prédire en partie la réussite qu'il va y avoir aux questions (Sánchez Abchi, Roth & Matei, 2022). Ces premiers résultats sont encourageants et demandent à être développés, davantage explorés, notamment par des entretiens avec un certain nombre d'enseignant.es, une réflexion sur les liens entre les tâches évaluatives et l’enseignement réalisé, et une expérimentation auprès d'un certain nombre d'élèves. C'est donc sur ces différents points que notre thèse se concentrera.
Objectifs

L'enjeu de cette thèse de doctorat est de contribuer à renforcer la validité de l’évaluation, autrement dit de définir certaines conditions afin de bien évaluer ce qu’on veut évaluer.

Une meilleure compréhension des paramètres des tâches évaluatives en français va en effet contribuer à l’amélioration des outils utilisés par les « évaluateurs », dont les enseignant.es font partie, pour l’évaluation des connaissances et des compétences des élèves de 8e année en compréhension de l’écrit en français dans le contexte romand.

Dans cette perspective, il s'agira de mieux comprendre les paramètres qui constituent les tâches évaluatives et leur impact, et de systématiser la procédure d’estimation de la difficulté des paramètres définis, procédure qui pourrait devenir un outil guidant les enseignant.es dans l'analyse des paramètres pouvant complexifier la tâche.

Publications et communications

Sánchez Abchi, V., Roth, M., & Matei, A. (2022). Estimer la difficulté des questions en compréhension de l’écrit en français. Vérification empirique d’un modèle théorique. Évaluer. Journal international de recherche en éducation et formation, 8(1), 29-46. https://doi.org/10.48782/e-jiref-8-1-29

Roth, M., & Sánchez Abchi, V. (2020). Évaluer la difficulté d’une épreuve de compréhension de l’écrit. Expérimentation d’un outil sur une pratique enseignante. La Revue LEeE, 3. https://doi.org/10.48325/rleee.003.02

Sánchez Abchi, Verónica, De Pietro, Jean-François & Roth, Murielle. (2016). Évaluer en français : comment prendre en compte la difficulté des items et des textes. IRDP.
Contact

Murielle Roth: / +41 32 889 86 07

Dernière mise à jour08.01.2024 à 15:37
Ajouter à ma liste
Dernière mise à jour: 08.01.2024 à 15:37
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok