Critères de la recherche
Affiner les résultats
Thématiques
Structure et organisation (400)
Plans d'études (57)
Moyens d'enseignement (74)
Evaluation (172)
Langues (498)
Mathématiques (123)
MITIC (205)
Personnel enseignant (63)
Autre personnel scolaire (5)
Effectifs scolaires (6)
Orientation / Transition (30)
Pédagogie spécialisée (16)
Politique éducative / monitorage (120)
Recherche en éducation (62)
Autre (205)
Types de document
Articles (1021)
Informations-indicateurs (35)
Ouvrages (97)
Périodiques (38)
Projets de recherche (16)
Rapports de recherche (186)
Années
de à

Certificats de maturités

Sous-titreEn 2016
Année de début2016
Année de fin2016
Définition

Les certificats de maturité se différencient en trois types :

Maturité gymnasiale : « La maturité gymnasiale donne accès, sans examens d'entrée, aux Hautes Écoles universitaires. Elle est délivrée après trois à quatre ans d'études, selon le canton, au sein d'un gymnase. Ces études suivent directement l'école obligatoire. Il est également possible de décrocher une maturité gymnasiale en passant un examen organisé par la Commission suisse de maturité (CSM). La maturité gymnasiale fait l'objet d'une reconnaissance officielle par la Confédération et la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP) (Règlement de reconnaissance de maturité, RRM). » (Office fédéral de la statistique – OFS)

Maturité professionnelle : « La maturité professionnelle vise à étendre les compétences professionnelles en approfondissant la formation professionnelle initiale et en la complétant avec une formation générale. Elle donne accès, sans examens d’entrée, aux Hautes Écoles spécialisées. (…) Les titulaires de cette maturité disposent d'une double qualification : un Certificat de capacité [CFC] et une maturité. La maturité professionnelle peut s'obtenir pendant la formation initiale (MP1) ou après celle-ci (MP2). » (OFS)

Maturité spécialisée : « La maturité spécialisée donne accès à certaines filières des Hautes Écoles spécialisées. La mission éducative consiste avant tout à donner une formation générale approfondie, à offrir ou enseigner des branches spécifiques en relation avec un, voire deux domaines professionnels, ainsi qu’à renforcer les compétences personnelles et sociales. Les domaines professionnels ou filières d’études couverts par la formation sont : santé, travail social, sciences naturelles, communication et information, musique/danse/théâtre, arts et design, ainsi que pédagogie.

La maturité spécialisée s’obtient après le certificat de culture générale, puis après avoir suivi un module de formation supplémentaire pendant une année et écrit un travail de maturité professionnelle. » (OFS)

Commentaire général

« Le degré secondaire II fait suite à la scolarité obligatoire et se compose de deux grands axes. D’une part la formation professionnelle initiale qui débouche sur l’obtention d’un certificat fédéral de capacité après trois à quatre ans de formation ou sur une attestation fédérale de formation professionnelle après deux ans de formation. D’autre part, les formations générales, dont la maturité gymnasiale, la maturité professionnelle et la maturité spécialisée sont les principales voies de formations auxquelles s’ajoute une formation de culture générale. Les formations transitoires et complémentaires complètent l’offre du secondaire II. » (OFS)

« Les maturités gymnasiales, professionnelles et spécialisées sont les voies d’accès privilégiées pour entrer dans les Hautes Écoles universitaires respectivement dans les Hautes Écoles spécialisées ou pédagogiques. Cependant, d’autres titres comme des certificats étrangers, des diplômes HES ou des brevets d’enseignement primaires permettent, à certaines conditions, d’accéder aux Hautes Écoles universitaires. Parfois, il est aussi possible de passer un examen d’entrée.

Les Hautes Écoles spécialisées sont aussi accessibles, également à certaines conditions, aux porteurs de maturité gymnasiale, de certificats étrangers, de divers diplômes ou de Certificat fédéral de capacité (CFC) complétés par un examen d’entrée. » (OFS)

Télécharger le tableau en pdf.

Exemple de lecture : Dans le canton de Neuchâtel, 465 jeunes ont obtenu un certificat de maturité professionnelle en 2016. Parmi ces jeunes, les filles représentent environ la moitié.


Dernière mise à jour04.09.2017 à 11:55
Ajouter à ma liste
powered by /boomerang