Critères de la recherche
Affiner les résultats
Thématiques
Structure et organisation (431)
Plans d'études (69)
Moyens d'enseignement (87)
Evaluation (188)
Langues (545)
Mathématiques (126)
MITIC (252)
Personnel enseignant (79)
Autre personnel scolaire (8)
Effectifs scolaires (15)
Orientation / Transition (32)
Pédagogie spécialisée (23)
Politique éducative / monitorage (127)
Recherche en éducation (67)
Autre (251)
Types de document
Articles (1179)
Informations-indicateurs (52)
Ouvrages (99)
Périodiques (37)
Projets de recherche (15)
Rapports de recherche (191)
Années
de à

Taille des classes

Sous-titreAnnée scolaire 2018-2019
Année de début2018
Année de fin2019
Définition

« La taille des classes est obtenue par division du nombre d’élèves inscrits par le nombre de classes dans la scolarité obligatoire (degré primaire 1-2, degré primaire 3-8 et degré secondaire I). Pour la Suisse, le calcul de la taille des classes est limité aux institutions publiques uniquement. Les programmes d’enseignement spécial ne sont pas pris en compte. » (Office fédéral de la statistique – OFS)

Il s'agit donc du nombre moyen d’élèves par classe dans la scolarité obligatoire. Ces données fournissent « des informations sur le fonctionnement et l’organisation du système éducatif et plus particulièrement sur l’environnement d’apprentissage des élèves. » (OFS)

Commentaire général

« La taille des classes influe sur le cadre de l'apprentissage des élèves. Ainsi, une classe de petite taille peut permettre à un enseignant de se concentrer davantage sur les besoins particuliers de ses élèves. Si la recherche est encore divisée sur la question de savoir si l’effectif des classes influe sur les performances scolaires, certains éléments donnent à penser que les classes à effectif réduit pourraient favoriser l’apprentissage de certains groupes d’élèves, comme les élèves socialement défavorisés. » (OFS)

« Actuellement, le débat sur l’impact de la taille des classes sur les performances des élèves reste controversé. En termes d’égalité des chances toutefois, certains éléments suggèrent que les petites tailles de classes auraient un effet positif sur des groupes spécifiques d’élèves. Des élèves en échec scolaires ou des élèves défavorisés tireraient ainsi le meilleur parti d’un enseignement plus encadré et plus ciblé sur leurs besoins.

En Suisse, l’effectif des classes est fixé par les cantons, la plupart d’entre eux définissent légalement les tailles minimales et maximales des classes ou à défaut des valeurs indicatives. Cette taille dépend entre autres de facteurs démographiques, financiers et d’organisation scolaire. » (OFS)

L’enquête auprès des cantons du Centre d'information et de documentation de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP-IDES), donne des informations sur les normes cantonales concernant les effectifs des élèves par classe (effectifs minimaux, maximaux, normes).

Au-delà des normes cantonales, les calculs de l'OFS (voir le tableau ci-dessous) donnent un aperçu du nombre moyen d'élèves par classe, en utilisant les nombres d'élèves enregistrés pour l'année scolaire 2018-2019 par canton. Dans les cantons de l'Espace romand de la formation, ces chiffres sont stables par rapport à l'année scolaire 2017-2018.

Des variations cantonales de la taille de classe sont enregistrées dans les degrés primaire et secondaire I. Pour tous cantons confondus de l'Espace romand de la formation, au degré primaire, il y en moyenne entre 17.7 et 19.8 élèves par classe et au degré secondaire I entre 17.9 et 19.8 élèves.

Dernière mise à jour20.05.2020 à 10:45
Ajouter à ma liste
powered by /boomerang
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok