Critères de la recherche
Affiner les résultats
Thématiques
Structure et organisation (424)
Plans d'études (70)
Moyens d'enseignement (91)
Evaluation (193)
Langues (555)
Mathématiques (129)
MITIC (269)
Personnel enseignant (82)
Autre personnel scolaire (7)
Effectifs scolaires (13)
Orientation / Transition (31)
Pédagogie spécialisée (24)
Politique éducative / monitorage (133)
Recherche en éducation (73)
Autre (274)
Types de document
Articles (1236)
Informations-indicateurs (43)
Ouvrages (100)
Périodiques (37)
Projets de recherche (19)
Rapports de recherche (194)
Années
de à

Dépenses publiques d'éducation

Sous-titreEn 2018
Année de début2018
Année de fin2018
Définition

Les dépenses publiques d’éducation contiennent l’ensemble des dépenses de fonctionnement et des dépenses d’investissements des administrations publiques (Confédération, cantons, communes et assurances sociales publiques) pour tous les degrés de formation (de la scolarité obligatoire aux Hautes Écoles). Ces dépenses incluent également la recherche et le développement, les subventions publiques versées aux ménages, ainsi que les versements effectués à d'autres entités privées à des fins d'éducation. (Office fédérale de la statistiques – OFS)

Pour plus de détails sur les définitions utilisées consulter l’annexe.

Objectif de la collecte

Observer la part des dépenses publiques liées à l'éducation par rapport aux dépenses totales (en Suisse et par canton) et son évolution dans le temps.

Utilisation

Les sommes investies dans l'éducation permettent d'évaluer la part que les cantons accordent à l'éducation par rapport à d'autres domaines d'action tels que la santé, la sécurité sociale, etc.

Niveaux d'enseignement visés

Ensemble de la formation : de l'école obligatoire aux Hautes Écoles.

Cantons concernés

Berne, Fribourg, Genève, Neuchâtel, Jura, Valais et Vaud. Les cantons bilingues sont pris dans leur ensemble.

POUR AVOIR UNE VERSION SYNTHÉTIQUE DE CETTE FICHE CLIQUEZ ICI. POUR GÉNÉRER LE PDF DE LA FICHE COMPLÈTE CLIQUEZ SUR L'ICÔNE PDF EN BAS DE PAGE.

Méthode de calcul

Pour des informations sur la méthode de calcul cf. les informations supplémentaires des dépenses publiques de l'éducation.

Collecte des données

Ces données ont été collectées par l'OFS auprès des cantons.

Mise à jour

Ces chiffres sont disponibles sur notre site à partir de l'année 2012 (cf. archives). Les mises à jour de l'OFS sont annuelles (en principe en décembre) : les dernières données disponibles concernent l'année 2018 (décalage de 2 ans par rapport à l'année en cours).

Commentaire général

En Suisse, les dépenses publiques de l'éducation sont assurées par la Confédération, les cantons et les communes. Selon le degré de formation, la Confédération, les cantons et les communes jouent un rôle différent dans la participation aux dépenses. Ainsi, les dépenses de l'école obligatoire sont assurées par les cantons et les communes en part approximativement égales. Les dépenses des écoles spécialisées, du degré secondaire II (formation professionnelle initiale et formation générale) et du degré tertiaire (formation professionnelle supérieure et Hautes Écoles) sont prises en charge en grande partie par les cantons. La Confédération assure en partie le financement du degré tertiaire et de la recherche. Notons que le financement de l'éducation ne se fait pas toujours d'une manière directe. Des transferts des finances pour les dépenses en éducation (de la Confédération aux cantons, des cantons à la Confédération, des cantons à d'autres cantons et des cantons aux communes) existent. Ainsi, en 2018, la Confédération a investi au total 7.1 milliards de francs pour la formation, dont 4.2 milliards ont été dépensés directement et 2.9 milliards via les cantons.

Selon l'Office fédéral de la statistique (OFS), l’éducation a été financée en Suisse en 2018 à hauteur de 10.8% par la Confédération (4.2 milliards), de 62.2% par les cantons et de 27% par les communes (répartition quasiment identique à 2017). Comme en 2017, le montant le plus important des dépenses publiques d'éducation a été alloué en 2018 à la scolarité obligatoire et aux écoles spécialisées (49%). L'OFS précise que pour l'année 2018, la Confédération, les cantons et les communes ont dépensé 38.9 milliards de francs pour l'éducation et la formation. Ce montant représente 17.6 % des dépenses publiques totales et 5.4% du produit intérieur brut.

L'OFS précise en outre que 91% des dépenses d’éducation sont des dépenses de fonctionnement en 2018. Les 9% restants sont des dépenses d’investissement. Les dépenses pour les rémunérations du personnel représentent 26 milliards de francs, soit 66% de toutes les dépenses publiques d’éducation. Dans la répartition des dépenses publiques d'éducation selon le degré de formation, l’école obligatoire représente la part la plus importante.

Constats

Les dépenses publiques d'éducation des cantons de Berne, Fribourg, Jura, Genève, Neuchâtel, Valais et Vaud sont présentées ci-dessous. Une différence nette entre les parties francophones et germanophones des cantons de Berne, Fribourg et Valais ne peut pas être réalisée au niveau financier. Par conséquent, les dépenses publiques d'éducation sont présentées pour les cantons bilingues en entier.

En 2018, la part des dépenses publiques allouées à l’éducation, varie entre 22% (JU) et 34.6% (FR) des dépenses publiques totales.

On observe que les cantons de Berne, Genève et Jura affichent une baisse entre 0.1% et 0.4% en 2018 par rapport à 2017, tandis que les cantons de Neuchâtel, Valais et Vaud une hausse entre 0.2% et 0.8%. Le canton de Fribourg présente la même part en pour-cent des dépenses publiques totales dédiée à l'éducation en 2018 qu'en 2017.

Si l'on considère la part en pour-cent des dépenses publiques d'éducation sur les dépenses publiques totales des cinq dernières années disponibles (2014-2018), on constate une grande stabilité surtout pour les trois dernières années.

 

Télécharger le tableau en pdf.

 

Évolution pour les cinq dernières années

Les dépenses publiques d’éducation contiennent l’ensemble des dépenses de fonctionnement et des dépenses d’investissements des administrations publiques pour les écoles de la scolarité obligatoire (accueil de jour inclus), les écoles spéciales, la formation professionnelle initiale, les écoles de formation générale, les écoles de maturité gymnasiale, la formation professionnelle supérieure ainsi que les Hautes Écoles.

Les cantons bilingues sont pris dans leur ensemble. 

Source : OFS; Réalisation : IRDP

Source des données et complément d'information : Office fédéral de la statistique (OFS), https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/education-science/finances-systeme/depenses-publiques.html (consulté le 23.03.2021). 

Réalisation du graphique : Institut de recherche et de documentation pédagogique (2021).

Dernière mise à jour17.06.2021 à 15:26
Ajouter à ma liste
Dernière mise à jour: 17.06.2021 à 15:26
powered by /boomerang
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok