Jean Cardinet - biographie

Jean Cardinet a joué un rôle majeur pour les sciences de l’éducation, et plus particulièrement dans le domaine de l’évaluation, en Suisse, en Europe, au Québec et aux Etats-Unis. Fondateur du Service de recherche de l’Institut de recherche et de documentation pédagogique à Neuchâtel (IRDP), et prolongeant ses activités bien au-delà de sa retraite en 1990, il a influencé par ses écrits, ses conférences et ses conseils les travaux de nombreux chercheurs et praticiens dans des domaines aussi variés que la psychologie du travail et l’orientation scolaire, l’enseignement et l’évaluation de la lecture, des langues ou des mathématiques sans oublier sa contribution à l’évaluation de nos systèmes d’enseignement au moyen de questionnaires et de tests divers.

Il a été par ailleurs membre fondateur de l’Association pour le développement des méthodologies d'évaluation en éducation en Europe (ADMEE-Europe) et a largement contribué, par ses textes et ses interventions, à la revue Mesure et Evaluation en Education et aux colloques de cette association. Il a également rédigé plusieurs articles pour la revue Education et Recherche (actuellement Revue suisse des sciences de l’éducation), éditée par la Société suisse pour la recherche en éducation (SSRE), et a participé activement aux congrès de cette société en y présentant des exposés ou des interventions toujours très appréciés.

Dans ses activités et recherches, il a privilégié une évaluation au service de la formation, dans une perspective édumétrique, en donnant jusque dans ses dernières publications la priorité à une visée formative. Il a notamment défini les fonctions prédictive, formative et sommative de l'évaluation et a montré la nécessité d'adapter les procédures et les instruments de mesure à chacune de ces évaluations. Il s’est toujours montré attentif aux remarques, critiques ou demandes des praticiens de la formation ou de la docimologie, les prenant en compte dans ses travaux successifs.

En transformant, avec Linda Allal et Yvan Tourneur, le modèle de la généralisabilité, il a eu à cœur, dans une perspective docimologique, de mettre à la portée des chercheurs un outil permettant de contrôler la qualité des dispositifs de mesure des apprentissages. Pour ce faire, il a publié un ouvrage à intention didactique (Cardinet, J., Johnson, S. & Pini, G. Applying generalizability theory using EduG. New York : Routledge, 215 p.) et mis au point, avec le groupe Edumétrie de la Société suisse pour la recherche en éducation (SSRE), un logiciel (EduG) pour faciliter l’application pratique du modèle.

Les apports scientifiques exceptionnels de Jean Cardinet ont été reconnus par l’attribution de trois doctorats honoris causa : en 1984 par l’Université de Genève; en 1988 par l’Université catholique de Louvain-la-Neuve (Belgique) et en 1994 par l'Université de Montréal (Canada).

Pour plus d’informations sur le chercheur et ses travaux, on se reportera notamment aux numéros de la revue e-JIREF de l'ADMEE-Europe qui lui rendent hommage et présentent sa contribution à la méthodologie de la mesure en évaluation :

Evaluer - Journal international de recherche en éducation et formation, Vol. 3 No 3, (2017). [Numéro hommage à Jean Cardinet]

Demeuse, M. (2015). Hommage à Jean Cardinet. Evaluer - Journal international de recherche en éducation et formation (e-JIREF), 1(2), 125-127.

Laveault,  D. (2015).  Mesure  sans  démesure :  la  contribution  de  Jean  Cardinet  aux méthodologies de la mesure et de l’évaluation en éducation. Evaluer - Journal international de recherche en éducation et formation (e-JIREF), 1(2), 129-138.

 

[Texte tiré du papillon de présentation du Colloque d'hommage à Jean Cardinet (2016), rédigé par Daniel Bain et collaborateurs; adaptations effectuées à partir des textes de Bernard Wentzel, Anne Bourgoz & Jean-Luc Gilles et de Martine Wirthner dans le Vol 3 No 3 (2017) de Evaluer - Journal international de Recherche en Education et Formation.]

 

powered by /boomerang