homogénéité / consistance interne (d'un instrument d'évaluation ou de mesure)

 Lorsque l'on élabore certains types d'instruments (échelles d'intérêt, d'attitude, de motivation, etc.) on s'efforce en général d'avoir recours à un répertoire d'items dont tous permettent d'appréhender une même "entité sous-jacente" (par exemple l'intérêt que les élèves manifestent pour l'apprentissage scolaire des mathématiques).
Cette caractéristique de l'instrument est précisément désignée par le terme d'homogénéité ou de consistance interne (on utilise aussi le terme, parfois ambigu, d'unidimensionnalité). Elle exige que les corrélations entre couples d'items (ou les corrélations entre chaque item et l'instrument dans son ensemble) soient suffisamment élevées.
Sur le plan technique on peut évaluer l'homogénéité d'un instrument en calculant le coefficient alpha (α) de Cronbach ainsi que des corrélations items – test. Dans certains cas, on pourra également utiliser la méthode statistique d' analyse factorielle, soit sous sa forme plutôt exploratoire soit dans sa version confirmatoire.  

 

 

 

 

 

powered by /boomerang